Rohff et Booba unis contre Jean-Marc Morandini ! Les rappeurs français s’indignent et dénoncent les accusations et décisions de justice controversées liées au présentateur de télévision. Une cause commune qui les rassemble et les révulse.

Rohff et Booba s’unissent pour dénoncer Morandini

Roh2f et le DUC, toujours en désaccord, se sont enfin trouvés un sujet sur lequel s’accorder : les condamnations de la justice française à l’encontre de ce que B2O appelle les « prédateurs sexuels », tels que JMM.

En mars dernier, Housni avait déjà exprimé son indignation à l’égard de l’animateur, dénonçant une justice à deux vitesses dans le traitement des célébrités et des accusés ordinaires.

JMM avait été condamné à une peine d’un an de prison avec sursis probatoire de deux ans pour harcèlement sexuel et corruption de mineur sur trois adolescents.

Récemment, le journaliste a été à nouveau cité devant les tribunaux pour une autre plainte de harcèlement sexuel émanant d’un jeune acteur.

On lui reproche d’avoir demandé à des hommes âgés de 19 à 26 ans de se dévêtir entièrement lors d’un casting pour une série dont il était le producteur, et même d’avoir utilisé une fausse identité féminine pour obtenir une fellation de l’un des candidats.

Ces faits ont profondément indigné les deux rappeurs, qui ont pris la parole sur Twitter pour exprimer leur colère.

À lire aussi :  Sexion D’Assaut : où est passé l’album "Le Retour Des Rois" ?

Rohff et Booba indignés par Morandini :

« Un film explicite pour des enfants de moins de 12 ans ? Est-ce vraiment soignable ? » Le rappeur exprime son indignation en partageant un tweet d’un internaute qui dévoile les révélations du tribunal concernant les demandes osées de l’animateur.

Selon cette source, il y aurait eu une progression dans les requêtes, avec une version réservée aux moins de 12 ans et une autre aux moins de 16 ans. Une situation qui suscite le dégoût chez le rappeur originaire du 94.

« Morandini, toujours présent sur Cnews en tant que prédateur sexuel récidiviste, agit comme si de rien n’était. C’est la secte Palmade qui tente de banaliser le diable, une situation insupportable à laquelle personne ne réagit », déclare B2OBA dans un autre tweet, rejoignant ainsi l’opinion de Housni.

Il s’étonne également que le journaliste puisse continuer à apparaître à la télévision sur Cnews malgré toutes les polémiques qui le concernent, sans qu’aucune sanction ne soit prise à son encontre.

La collaboration du Padre du Rap Game et du Duc de Boulogne pour dénoncer les agissements de JMM marque un tournant dans leur relation tumultueuse. Les deux rappeurs, habitués aux clashs et désaccords, se retrouvent cette fois-ci unis dans leur condamnation des comportements inacceptables de l’animateur.

À lire aussi :  Shay fait le buzz en dévoilant son salaire dans Nouvelle École

Cette prise de position souligne l’importance de la solidarité dans la lutte contre les abus et met en lumière la nécessité d’une justice équitable.

En s’élevant contre l’impunité et en exprimant leur soutien aux victimes, Rohff et Booba montrent que la voix des artistes peut être un puissant instrument de changement et de sensibilisation. Leur alliance démontre que, malgré leurs divergences, ils peuvent s’unir pour défendre des valeurs communes et faire entendre leur voix face à l’injustice.