Cardi B soupçonne un coup monté de la part de Rolling Stone

La liste des 200 plus grands albums hip-hop de Rolling Stone a provoqué un tollé sur les réseaux sociaux, avec des débats polarisés à propos de Cardi B qui ont éclaté dans les sections de commentaires de Twitter et d’Instagram.

Il convient de noter en particulier que le premier album de Cardi B « Invasion of Privacy » a culminé à la 16e place, dépassant des classiques reconnus tels que « IIImatic » de Nas « All Eyez On Me » de 2Pac, « Tha Carter III » de Lil Wayne, et plus encore.

Cardi aborde le contrecoup de son premier album multiplatine dans le dernier épisode de « Lip Service » d’Angela Yee. Elle comprend pourquoi les fans pensent que ces autres albums sont des classiques et supérieurs au sien, mais elle ne veut pas que « Invasion of Privacy » soit moqué et qu’on manque de respect à son processus de création.

« Vous savez, je comprends que les gens se sentent d’une certaine manière. Mais n’essayez pas de me manquer de respect, à mon travail ou à mon album parce que votre mère écoutait ma m*rde, votre chienne conduisait en écoutant mon p-tain de “Be Careful”. Toutes les s*lopes, toutes les p*tes. Donc en vrai, n’essayez même pas ».

Cardi B réagit violement au classement Rolling Stone

À noter que chaque titre du LP est primé aux Grammy Awards 2018 et certifié platine, Cardi considère le projet comme un album « absolument classique », bien qu’elle pense que Rolling Stones voulaient créer un bad buzz en classant « Invasion of Privacy » aussi haut.

À lire aussi :  Booba propose à Dylan Thiry un combat à Paris

« Bien sûr, ils vont utiliser une chienne comme moi. Ça va faire un remue-ménage. Ouais, c’était, genre, un piège. Rolling Stone, tu essayes de me piéger. Tu m’as traîné le cul un p*tain de mardi sans raison. Je comprends d’où vous venez, mais en fin de compte, ne traînez pas ma m*rde. Ne manquez pas de respect à mon métier ».

Cardi est d’ailleurs de retour avec le single « Hot Shit » en collaboration avec Kanye West et Lil Durk.

Vous pouvez écouter l’intégralité de l’épisode de « Lip Service ». Notez que la conversation sur Rolling Stone commence aux alentours de la 52e minute de l’émission.