Maes et Les Derniers Salopards

Quelques mois après son clash avec son ancien label « Les Derniers Salopards », qui l’accompagne depuis ses débuts, Maes semble avoir définitivement tourné la page et lancé une nouvelle structure indépendante baptisée « Omerta Records ».

Cela fait quelques mois que  Walid Georgey et le label « Les Derniers Salopards », avec lequel il travaille depuis le début de sa carrière dans la musique, ont cessé de travailler ensemble. Les relations se sont détériorées après un grave conflit entre le rappeur et une bande de criminels de Sevran (93), qui voulait faire partie de force à la carrière de l’artiste, et bien sûr être payée en conséquence.

Maes a décliné l’offre malgré la menace, un choix qui a conduit à plusieurs fusillades et autres tentatives de meurtres pour résoudre le problème. Après ces épisodes, l’auteur du tube « Madrina » a décidé de s’envoler avec sa famille pour Dubaï, où il s’est installé et a semblé être tranquille pour travailler sur sa musique.

Maes lance le label « Omerta Records »

S’il s’est montré musicalement discret ces derniers mois, notamment à cause de ces problèmes, Maes semble vouloir profiter du second volet de cette année pour relancer sa carrière. Depuis le week-end dernier, il a sorti plusieurs visuels mettant en avant un nouveau label appelé « Omerta Records », qui semble être une nouvelle structure créée par le rappeur lui-même.

À lire aussi :  Freeze Corleone : son concert annulé pour antisémitisme

D’après ces différentes publications, l’artiste devrait rapidement communiquer dessus, et cela devrait marquer un nouveau départ dans la carrière de Maes. Sur le plan personnel, il a récemment annoncé la naissance de jumeaux, deux ans après la naissance de son premier enfant. Tous les éléments semblent donc réunis pour lui permettre de revenir plus fort dans les prochaines semaines

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par ZORAN STRO LUCAS (@maes_packm)

Omerta Records