Maeva Ghennam s’est retrouvée sous le feu des critiques pour s’être affiché voilée sur les réseaux sociaux, et Booba n’a pas tardé à sauter sur l’occasion pour la critiquer. L’influenceuse est devenue l’une des cibles préférées du rappeur dans sa guerre contre les influenvoleurs.

Maeva Ghennam apparait voilée dans une story

Le rappeur français, qui réside actuellement à Miami, se réjouit de l’arrivée prochaine de la loi concernant l’influence, et il a tenu à mettre en garde la jeune femme.

La semaine dernière, Maeva a suscité la polémique en exprimant ses convictions religieuses, révélant son choix de jeûner pendant le Ramadan. Elle a également commenté le projet de loi pour encadrer les influenceurs, porté notamment par Booba, qui a dénoncé les fraudes de certains d’entre eux.

Dans une story Instagram, la candidate de téléréalité a exprimé son accord avec cette loi et a déclaré que son avocate était déjà en train de préparer tout ce qu’elle devait faire, car elle avait fait « tellement de conneries » sur les réseaux sociaux qu’il pouvait lui « arriver quelque chose de grave », selon ses propres termes.

Booba et ses fans s’attaquent à Maeva Ghennam

Le rappeur du 92i ne rate jamais une occasion de s’en prendre à Maeva, et il a récemment partagé une vidéo de l’influenceuse commentant le projet de loi pour encadrer les influenceurs.

À lire aussi :  Gazo pourrait bientôt changer le Rap Français

Dans sa légende, il menace la jeune femme en lui suggérant de demander plutôt à son avocate de lui préparer un document de tout ce qu’elle ne doit pas faire. Booba se réjouit de l’adoption de cette loi par l’Assemblée Nationale et prévient Maeva qu’elle devrait s’attendre à des conséquences pour ses agissements sur les réseaux sociaux.

Après cela, Booba a partagé une capture d’écran d’une story de Maeva Ghennam portant un voile et a commenté la situation avec un émoji rieur. Ce tweet a rapidement fait le tour du réseau social, obtenant 2,6 millions de vues et provoquant une vague de critiques de la part des internautes envers l’influenceuse de téléréalité.

Les réactions des fans de Booba ne se sont pas fait attendre, certains commentaires insultants ont été postés tels que « Lol, c’est tellement fake que pour tenir le voile, elle utilise une pince à cheveux », ou encore « Quand tu as donné ton c*l à tout paris le ramadan, c’est secondaire, je pense ». D’autres ont ressorti des photos de la jeune femme en petite tenue. Certains ont même cité une punchline de Rohff : « Une crasseuse reste une crasseuse même si elle se lave ».

En conclusion, la déclaration de Maeva Ghennam sur le jeûne du Ramadan et son soutien à la loi encadrant les influenceurs ont suscité des réactions controversées sur les réseaux sociaux.

À lire aussi :  Sexion D’Assaut : où est passé l’album "Le Retour Des Rois" ?

Les fans de Booba ont également saisi cette opportunité pour critiquer et humilier la jeune femme en utilisant des propos violents et misogynes. Cet incident reflète la toxicité et la virulence qui peuvent exister sur les réseaux sociaux, en particulier dans l’univers de la téléréalité.