Dans une interview avec nos confrères du Parisien, Booba est revenu sur la soirée des Francofolies et ses différentes péripéties avec Vald.

Booba affirme que Vald donne une mauvaise image du rap

Le DUC s’est confié au Parisien quelques jours après la soirée des Francofolies et est revenu sur les événements avec Le V qui ont failli gâcher le festival. L’artiste dit être venu à La Rochelle pacifiquement et n’avoir aucunement l’intention de se battre.

Il a expliqué : « Ce qui est triste, c’est pour les gens qui ont dû m’attendre pendant presque une heure et demie et parce que ça donne une mauvaise image du rap pour rien. Bon, on s’est titillé sur les réseaux, mais on n’allait pas faire une opération tabassage dans un festival. Nous, on était venu en paix. Je me suis déplacé avec les mêmes personnes que d’habitude, avec les artistes de mon label 92i. Pas avec cinquante gorilles comme lui ».

Vald empêche Booba de monter sur scène

Le passage de Sullyvan étant en amont de celui du DUC, il en a profité pour venir escorter par plusieurs dizaines de personnes lors de la soirée. Il a voulu empêcher B2O d’accéder à la scène et a partagé la mascarade sur les réseaux sociaux.

À lire aussi :  Booba parle de sa collaboration qu'il juge éclatée avec Gims

« Il n’a pas les mêmes codes que moi. Je pense qu’il a eu peur que je lui fasse quelque chose, mais il n’y a pas de raison. Avec Vald, je me moque, je suis taquin, ce n’est pas une vraie guerre. Et on ne boxe pas dans la même catégorie. Il a voulu faire une démonstration de force, empêcher Booba de chanter, mais il a échoué. Le public était là, c’était rempli, il n’a pas réussi à gâcher la fête. Et il a dû attendre qu’on finisse le show pour regagner son bus. Il était ridicule ».

De son côté, Kopp a expliqué qu’il voulait éviter la confrontation et respecter les consignes de l’organisation. « On a attendu le go du festival, pour des raisons de sécurité. Si on y allait, si on se croisait, c’était bagarre générale. Mais on a préféré éviter. S’il y a bagarre, je ne chante pas, je perds mon argent et je vais en prison. Le calcul est vite fait. Et je ne vais pas me bagarrer pour Vald. Ce n’est pas mon ennemi juré, pas comme quand j’ai croisé Kaaris. Il n’y a pas d’histoire, il n’y a pas de guerre avec Vald ».

En effet, B2O est toujours en sursis depuis sa bagarre avec Kaaris à l’aéroport d’Orly, un nouveau dérapage aurait pu lui coûter très cher.

À lire aussi :  Booba menace de faire retirer l’album de Seth Gueko

Booba compte demander un dédommagement à Vald suite au retardement du show

Le père de Luna et d’Omar a même ajouté qu’il avait l’intention de demander une compensation à Sully « Il nous a causé du tort, causé du tort à notre image, il a fait attendre les gens, la mère d’une de mes fans a pris une gifle par un de ses garagistes. Je pense que son téléphone va sonner. On ne peut pas arriver dans un festival et faire une telle démonstration de force, avec des gens qui viennent chercher la merde, il y aura forcément des répercussions. En attendant, il s’est bien grillé dans la rue et dans le milieu de la musique ».

L’artiste est resté muet sur le sujet depuis l’incident, tandis que V.A.L.D a poursuivi ses attaques sur les réseaux sociaux.