Après ce revers, la réaction de Booba ne devrait pas tarder

Magali Berdah est aux anges après sa victoire face à Kopp, qui n’a pas manqué de réagir à la dernière déclaration de l’agent des stars de télé-réalité, qui vient de publier un communiqué révélant qu’elle vient de gagner sa première bataille contre le DUC dans l’affaire qui a éclaté au cours du mois de mai sur les réseaux sociaux.

La guerre entre le père de Luna et d’Omar et l’influenceuse de tes influenceuses préférées fait rage depuis des semaines. L’auteur d’« Ultra » a décidé de tacler de nombreuses célébrités et influenceurs depuis le début de l’année. D’ailleurs il a récemment pu compter sur le soutien de l’ancien rappeur Kamelancien qui lui a apporté sa force dans ce combat. La papesse de la télé-réalité a finalement décidé de porter plainte contre B2O en dénonçant un harcèlement de la part du rappeur.

Booba éteint les autres et clash à tout va

Selon Magali Berdah, B2O n’aurait pas hésité à révéler le numéro de téléphone privé et l’adresse personnelle la chroniqueuse de TPMP, en réponse, elle a intenté une action en justice pour se défendre et essayer d’arrêter les actions du rappeur. « Les plateformes Instagram et Twitter, viennent par des décisions de justice du 30 mai et du 1er juin, d’être contraintes par la Justice Française, de se préoccuper des abus de leurs utilisateurs quels que soient leur nombre d’abonnés, de les stopper et supprimer un certain nombre de comptes. Aujourd’hui, grâce à la justice française, aux instances internationales qui ont mis en place un arsenal juridique et judiciaire efficace ainsi qu’au travail acharné de mes avocats, je peux affirmer que personne, et ce quelle que soit sa notoriété, ne peut être libre de s’attaquer impunément à qui que ce soit, gratuitement, au mépris de sa dignité, de son honneur et sa liberté. » a-t-elle déclaré sur ses réseaux sociaux, annonçant avoir obtenu gain de cause.

À lire aussi :  Ils ont imaginé « Fantôme » ce mystérieux album commun entre Nekfeu et Alpha Wann

Magali Berdah fête sa première victoire face à Booba

Ce jeudi 2 juin 2022, l’agent des stars de télé-réalité semble être sur un petit nuage : comme le souligne un communiqué partagé sur son compte Instagram, elle aurait remporté sa première victoire face au DUC. « Aujourd’hui, nous avons gagné une première bataille d’une guerre que j’entends mener contre le harcèlement en ligne, leurs auteurs et leurs instigateurs parfois bien loin de notre pays, mais pas pour autant intouchable », a d’abord annoncé Magali.

« Cette victoire est une première étape contre toutes les personnes qui m’ont envoyé ces MILLIERS de messages horribles que j’ai reçu ces 15 derniers jours et qui ont de ce fait participé à ‘ma mise à mort’ médiatique par une personne qui a jugé que mon style de vie et mon environnement de travail faisaient de moi une cible qu’il fallait ‘éteindre’ » poursuit-elle dans son message.

« Après avoir publié mon adresse, mon état civil, mon numéro de téléphone, des informations relatives à ma vie privée et en m’imputant , de façon tout à fantaisiste, de faux agissements, je suis devenue la cible ‘facile’ d’une ‘personnalité’ connue pour ‘clasher à tout va’ et ‘éteindre’ les gens et d’une partie de sa communauté sous couvert ‘d’agir pour le peuple’ ».

« Depuis plus de 15 jours, sur les réseaux sociaux, des milliers des personnes m’ont adressé des messages 7 jours sur 7, 24h sur 24, tous plus délicats les uns que les autres : menaces de mort, appel à ma ‘lapidation’, mon ‘égorgement’, ma ‘guillotine’, messages de haine, antisémites, une fois parce que femme, une fois parce que juive, une fois parce que mère ou encore parce qu’entrepreneur et personnalité publique et surtout influenceur. » a-t-elle conclu.

À lire aussi :  Dawala réplique de manière directe aux attaques de Gims

Une information à laquelle Booba a répondu « Berdah continue de me diffamer. J’ai dénoncé son système et je continuerai à le faire mais je ne suis responsable d’aucun message antisémite ou autre forme de haine. On va régler tout ça en justice ».

Quelle est cette fameuse victoire ? Elle a expliqué : « Les plateformes Instagram et Twitter, viennent par des décisions de justice du 30 mai et du 1er juin, d’être contraintes par la justice française de se préoccuper des abus de leurs utilisateurs, quel que soit leur nombre d’abonnés de les stopper et de supprimer un certain nombre de comptes ». Selon elle, la décision empêchera tout utilisateur du réseau social de répéter les agissements dont elle a été victime. Reste à savoir si cette décision inquiètera réellement Booba.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Magali Berdah (@magaliberdah)