Booba peut se réjouir, car il vient de remporter une bataille judiciaire importante contre l’influenceuse de tes influenceuses préférées, Magali Berdah.

Booba obtient une victoire juridique face à Magali Berdah

Magali Berdah avait porté plainte pour harcèlement, mais B2O a réussi à obtenir le statut de témoin assisté, ce qui lui garantit de ne pas être mis en examen dans cette affaire. Le fondateur du 92i a exprimé sa satisfaction face à cette décision favorable, tandis que Magali, de son côté, est désormais en position de faiblesse.

Le conflit qui oppose Magali Berdah à Kopp semble toucher à sa fin, et les derniers événements semblent pencher en faveur du rappeur. En effet, le DUC a remporté une bataille sur le plan législatif avec la mise en place d’une loi pour réglementer les activités des influenceurs en France, visant à prévenir les fraudes.

Sur le plan judiciaire, le Duc de Boulogne a également obtenu une décision favorable en étant reconnu comme témoin assisté dans l’affaire concernant les plaintes déposées par la patronne de Shauna Events, qui l’accuse de cyberharcèlement. Cependant, Magali Berdah continue de tenir le rappeur du 92i responsable de cette situation, tandis que le rappeur continue de nier toute implication dans cette affaire.

À lire aussi :  André Manoukian juge le Rap Français et clash Gazo chez GQ

Magali Berdah subit un nouveau revers face à Booba

B2O a exprimé sa satisfaction face à la décision de justice en réagissant sur les réseaux sociaux : « Pas suffisamment d’éléments, on t’as dit Magaliiiiiii !!! Par contre, des éléments on en a nous ! Wait for it », a-t-il déclaré en utilisant des émojis morts de rire pour montrer sa joie.

Il a également partagé un communiqué qui explique les derniers développements de l’affaire concernant la plainte de Magali Berdah. Lors de son audition via visioconférence, le DUC a expliqué sa position sur cette affaire et le magistrat a conclu qu’il n’y avait pas suffisamment d’éléments pour justifier une mise en examen. La plainte de Berdah a donc été considérée comme infondée par la justice.

Le Duc de Boulogne a déclaré sur Twitter qu’il était disposé à travailler avec les autorités et a rappelé que ses efforts avaient été reconnus par le ministère de l’Intérieur, conduisant à l’adoption d’une loi visant à réglementer les activités des influenceurs.

Cette décision de justice représente un véritable revers pour Magali, qui continue d’affirmer qu’elle est victime de cyberharcèlement et accuse B2OBA d’en être l’auteur.

En conclusion, la bataille judiciaire entre le père de Luna et d’Omar et Magali Berdah semble en faveur du rappeur. La décision de justice qui le disculpe de toute accusation de cyberharcèlement est un revers majeur pour la dirigeante de Shauna Events, qui a été en désaccord avec B2O sur plusieurs sujets.

À lire aussi :  Freeze Corleone cloue le bec à la maire de Rennes

Les efforts de B2OBA pour réglementer les pratiques des influenceurs ont également été reconnus par les autorités. Bien que la guerre entre les deux parties ne soit pas encore terminée, il est clair que Booba a marqué un point important dans cette affaire.