Le Monde a sorti récemment une enquête qui explique les raisons du déficit de 500 000 euros de Vald après son concert à l’Accor Arena (Bercy) de Paris.

Comment Vald a perdu 500 000 € à Bercy ?

« On expliquerait comment perdre cinq cent mille euros avec l’Accor Hotel Arena complet », a déclaré Vald dans le morceau « Sur un nouvel album » de son dernier projet « V ». Lors de sa promotion, le rappeur est revenu plusieurs fois sur son concert événement à Bercy le 16 novembre 2019 avec lequel il s’était endetté à hauteur de 500 000 euros. « Quand on a demandé l’arrêté des comptes, il se trouve qu’on s’était bien mis dedans », explique Mehdi Guebli, alias Merkus.

Le Monde a décrypté cette somme faramineuse dans un nouvel épisode de Rap Business sur YouTube. Par ailleurs, l’enquête explique la place qu’occupe cette salle parisienne dans la scène du Rap Français.

Le calcul du déficit est relativement simple, on soustrait du chiffre d’affaires (la billetterie) les coûts liés à la représentation à l’Accor Arena : les techniciens, les décors, la promotion, etc. « Juste le rideau de Bercy, qui cache le décor lors de la première partie, c’est 4 200 €. Les dépenses pour la soirée s’élèvent à 1,2 million d’euros. Un montant que les 700 000 euros générés avec la vente des billets sont loin d’amortir », a également souligné Merkus lors d’une interview accordée à Rapelite, il y a quelques mois.

À lire aussi :  L’ex-femme de Kaaris insulte Kalash Criminel

Vald et son équipe avaient tout mis en œuvre pour son concert à Bercy, étant généreux avec les décors, la promotion et la prise en charge des invités. « On a tout mis : porte-avion, toutes les lumières possibles et imaginables, pyrotechnie, CO2, boule à facette, confettis, ptérodactyle, dinosaures, écran immense, antenne parabolique, canons, énormément d’acteurs… » déclare le manager de Vald. L’événement a fait la une des médias, mais leur a causé pas mal d’ennuis d’ordre financier.

Le Bercy de Vald était un investissement ?

Remplir cette salle prend souvent la forme d’un investissement qui est compensé par les retombées économiques liées à un événement de cette envergure. Un rappeur capable de remplir l’Accor Arena va être très sollicité en festival et pourra augmenter son cachet et tirer profit de ses prestations estivales.

Un concert à Bercy marque les esprits et accélère ainsi la promotion des différentes dates de la tournée d’un rappeur. Vald a dû annuler, comme nombre d’autres artistes, ses festivals et ses concerts à cause du Covid, ce qui a laissé trainer cette dette qu’il ne pourra rembourser que cette année.