Bien que Freeze Corleone ait été initialement annoncé comme l’une des têtes d’affiche du Boomin Fest qui s’est tenu à Rennes, il a failli ne pas pouvoir se produire devant son public.

La maire de Rennes interdit le concert de Freeze Corleone

Malgré les efforts de Nathalie Appéré, la maire de Rennes, pour empêcher le concert de Tom Jedusor dans sa ville, la justice a statué en faveur du rappeur du 667 qui a finalement pu se produire sur la scène rennaise. Lors de sa performance, il a adressé une pique subtile à la maire de la ville.

La deuxième édition du Boomin Festival de Rennes a rassemblé de nombreux fans de Rap Français, avec une programmation incluant : J9ueve, Winnterzuko, NeS, B.B Jacques et Prof Chen. Cependant, la performance de ce dernier a été mise en péril en raison des efforts de la maire de la ville pour l’en empêcher.

La mairie a annoncé qu’elle déposait un recours auprès du Conseil d’État. Après examen, celui-ci a déclaré dans son ordonnance que rien ne prouvait que la tenue du concert était susceptible de créer un risque avéré d’infraction portant atteinte à la dignité humaine et caractérisant un trouble à l’ordre public.

En conséquence, le Conseil d’État a rejeté le recours de la mairie de Rennes, permettant ainsi à ZenChen de se produire sur scène comme prévu.

À lire aussi :  Maes et Kaaris sont exclus du projet 100 % Sevran

Freeze Corleone adresse une pique à la maire de Rennes

Suite à la décision du Conseil d’État en faveur de Freeze, son équipe et les organisateurs du festival ont publié un communiqué dans lequel ils annoncent la nouvelle au public :

« Le 28 février dernier, nous avons pris connaissance de l’arrêté de la ville de Rennes interdisant la représentation du rappeur Freeze Corleone au BOOMIN Fest à seulement 2 semaines de l’événement. En réaction à cette décision, l’artiste, avec l’aide de son équipe et de son avocat, a immédiatement fait valoir ses droits en saisissant en urgence le tribunal administratif de Rennes. Par une ordonnance rendue ce jour, le juge des référés a suspendu l’arrêté municipal interdisant la représentation de Freeze Corleone, considérant que cette décision portait une atteinte grave et manifestement illégale aux libertés fondamentales ».

Alors qu’il était sur scène, le rappeur du 667 n’a pas manqué de tacler la maire de Rennes en lui adressant une pique très subtile : « Faites du bruit pour la maire de Rennes. Faites du bruit pour Madame Appéré », a-t-il déclaré sous les applaudissements de la foule.

Il a également partagé sur Twitter une vidéo de son concert en remerciant Rennes Boomin Fest et Nathalie Appéré : « Incroyable, merci encore à Nathalie Appéré ».