Le Rat Luciano est un enfant du Panier, légende vivante du Rap Français, il est l’un des pionniers de cette musique dans l’hexagone.

Connu et reconnu pour son écriture et sa technique, adulé dans le milieu, il devient naturellement l’un des rappeurs les plus talentueux de sa génération. Membre de la Fonky Family avec lesquels il a sorti trois projets mémorables : « Si dieu veut » en 1997, « Art de rue » en 2001 et « Marginale musique » en 2006. En solo, Le Rat Luciano sort un seul album en 2000, aujourd’hui classique « Mode de vie… Béton style ».

Le Rat Luciano : Gloire à l’art de rue

Un deuxième album est depuis très attendu et espéré par les fans de Rap Français. Le Rat Luciano voulant sortir le projet parfait a cependant annoncé et repoussé à maintes reprises la sortie de cet opus. Le retour du Rat Luciano est aujourd’hui officiel, il revient avec un nouveau single « I’AM » indiquant l’arrivée d’un deuxième album solo.

« Je n’étais pas prêt à faire toutes les concessions pour mener le projet à son terme, mais j’ai toujours essayé d’entretenir ma passion, j’ai gardé dans un coin de ma tête l’espoir de sortir un jour ce deuxième album », a-t-il confié.

Le Rat Luciano n’a jamais réellement cessé de faire de la musique, il apparait dans divers projets, avec des rappeurs connus ou moins connus et a toujours répondu présent dès qu’il s’agissait de donner un coup de main à la jeune génération.

À lire aussi :  Booba a-t-il vraiment payé un feat à 300 000€ ?

Souvent dans l’ombre, il a toujours gardé une activité musicale, les fans de bon son ont tous espéré le retour du Rat Luciano « Je ne peux pas expliquer pourquoi j’ai suscité cette attente auprès des gens. J’ai mis beaucoup de cœur et de sincérité dans tout ce que j’ai fait. C’est peut-être dû à ce travail de fond, ce travail de fourmi, ces collaborations, cette passion que j’avais en moi et qui m’a conduit jusqu’ici, et surtout le soutien de mon public, des fans de la première heure », a-t-il déclaré.

Le Rat Luciano : Le retour du Bad Boy de Marseille

La récente apparition du Rat Luciano avec Jul sur les projets « 13 Organisé » et « Classico Organisé » a d’ailleurs permis de mettre en lumière sa façon d’écrire et son flow et de le faire connaître du grand public.

« Jul est devenu un ami, par la force des collaborations. J’ai vraiment aimé l’humain, je trouve qu’on se ressemble vraiment. Ces projets, ce n’est que du positif. Ça m’a aidé à me faire connaître d’un certain public ».

Le titre « I’AM » vient remettre les pendules à l’heure : « Je n’ai jamais été trop egotrip, je voulais me faire connaître d’une autre manière. Être plus personnel. Le titre est aussi un clin d’œil au groupe du même nom, IAM. Ils font partie de mon histoire. J’ai commencé tout seul dans mon coin, mais IAM est très vite arrivé dans ma vie musicale, je trouvais normal de faire un clin d’œil à IAM pour qui j’ai beaucoup d’amour et de respect », a-t-il déclaré.

À lire aussi :  Kanye West devra verser 200 000 $ par mois à Kim Kardashian

Akhenaton avait partagé un long métrage avec la Fonky Family en 1996 sur le titre mythique « Bad Boys de Marseille ». Que sont-ils devenus ? « La FF fait intégralement partie de mon histoire, mais j’ai refermé le livre en mettant un marque-page. Tout est possible de nos jours. Mais outre cet album solo, il y a bien un deuxième projet, mais c’est une surprise et si j’en parle, ce n’en est plus une ! ».