Kaaris a fait la Une ces derniers jours de quasiment tous les médias suite à l’annonce de sa garde à vue pour violences conjugales sur son ex-compagne.

Kaaris accusé de violences contre son ex-femme Linda

L’auteur de « Or Noir » vient d’être libéré et ne semble pas affecté par ces événements malheureux et la médiatisation des allégations de violences contre son ex-femme Linda.

L’affaire entre Riska et Linda a pris une nouvelle tournure cette semaine, peu de temps après les révélations de son ex-compagne. En effet, Linda avait porté plainte contre le rappeur de Sevran le 7 juillet dernier pour des faits qui se seraient déroulés le 19 janvier 2021. L’artiste a répondu dans la foulée en portant plainte pour dénonciation calomnieuse.

La mère de sa fille a été choquée et affirme que le rappeur aurait levé la main sur elle, et ce, devant sa nouvelle compagne qu’elle accuse aussi de non-assistance à personne en danger. La jeune femme est sortie de son silence ces derniers mois, ne pouvant plus se taire après maintes menaces et pressions familiales.

Kaaris a été libéré de garde à vue et nargue ses détracteurs

L’avocat de Kaaris avait immédiatement réagi et a assuré vouloir rétablir la vérité et prouver l’innocence de son client dans cette affaire. Riska a été libéré de garde à vue au commissariat de Sainte-Geneviève-des-Bois et semble très serein. Maître Maharsi a également précisé qu’il espérait que les autorités entendraient rapidement la version de celui qui a mis la lumière sur Sevran afin de confronter son ex-compagne et la mettre face à ses incohérences et contradictions.

À lire aussi :  Ils ont imaginé « Fantôme » ce mystérieux album commun entre Nekfeu et Alpha Wann

Kaaris a publié une vidéo sur son compte Instagram pour célébrer sa liberté face au tourbillon médiatique à propos de cette affaire. Sur cette vidéo, on peut voir le rappeur vêtu d’un t-shirt d’une marque de luxe en train de siroter tranquillement un cocktail avant de manger, affichant un large sourire. L’artiste parait très confiant dans la poursuite de la procédure judiciaire et guère se tracasser par les multiples allégations et critiques sur les réseaux sociaux.