La situation ne s’arrange pas entre Médine et Booba

Après avoir soutenu Emmanuel Macron au second tour de la présidentielle, Médine s’est fait clasher par Booba jugeant qu’il ne devait pas voter pour ce qu’il considère comme étant l’ennemi et ce même face à l’extrême droite.

L’Arabian panthère est revenu sur ces critiques. On rappelle que les deux comparses étaient très proches. Le futur Maire du Havre avait même passé des vacances avec le DUC en compagnie de toute sa famille lors d’un passage à Miami. Ils avaient d’ailleurs collaboré sur le titre « KYLL » en 2018. Le titre rend hommage à Kylian Mbappé et a été clippé à Alger. Le rappeur havrais s’est exprimé ouvertement sur cette attaque du père de Luna et d’Omar.

Pendant la campagne présidentielle, Médine a attiré de manière inattendue la colère de Kopp. C’est après la défaite de Mélenchon au premier tour que l’artiste havrais a pris position en se rangeant du côté de Macron. Cette prise de position n’a visiblement pas plu à B2O qui a taclé le père de Gengis plusieurs fois par la suite sur les réseaux sociaux. Ce dernier a depuis expliqué sa décision, l’idée était de faire barrage contre le Front National « Rassemblement National » de Marion Anne Perrine Le Pen.

À lire aussi :  Booba fait une grosse déclaration à Aya Nakamura !

Cette explication n’a pas convaincu l’ancien membre du groupe Lunatic qui s’est lancé comme à son habitude dans une lutte acharnée sur les réseaux contre son ancien compagnon d’armes pour une histoire de vote.

La relation dégénère entre Médine et Booba

Depuis le 13 mai, Médine est de retour dans les bacs avec son album intitulé « Médine France », qui s’est écoulé à plus de 6 000 exemplaires lors de sa première semaine d’exploitation. Booba n’a pas manqué de se moquer des chiffres de son nouveau rival sur Instagram. « On vote l’ennemi pour combattre l’ennemi… 1400 streaming, allez creuse », a-t-il légendé sur une publication avec les détails des chiffres des ventes.

L’artiste havrais s’est exprimé sur l’incident dans une interview accordée au média Booska-P quelques jours après le conflit. « C’est le sujet de la politique, c’est clivant. Ça sépare des gens, des amitiés, la politique. J’ai exprimé pour qui j’allais voter parce que c’était ma façon d’être sincère et de ne pas fuir la question, de ne pas regarder ailleurs. Ç’a créé du clivage, ça n’a pas créé que celui-là. Tant pis. ».

Le DUC de Boulogne a même annoncé qu’il regrettait sa précédente collaboration avec le rappeur de Din Records, contrairement à ce dernier. « C’est l’un des morceaux dont je suis le plus fier, reprend-il. C’est un bête de morceau. L’image qui a été véhiculée derrière était positive. Je reste satisfait de ce morceau-là » a affirmé Médine à propos du titre « KYLL ».