Booba a réfuté la rumeur, affirmant qu’il aurait contacté Rema pour une collaboration facturée à 300 000 euros par l’artiste nigérian.

Booba réagit à la polémique du feat à 300 000 euros

Les rumeurs ont rapidement envahi les réseaux sociaux : selon elles, Rema aurait demandé une somme colossale de 300 000 euros à B2O pour une collaboration musicale. Cependant, le DUC a nié cette affirmation en déclarant qu’il n’avait jamais donné d’interview à ce sujet. Ainsi, il remet en question la véracité de cette rumeur qui continue de circuler sur les réseaux sociaux.

Le rappeur, en conflit depuis un moment avec les médias en ligne et leurs pratiques éditoriales, a réagi en partageant une capture d’écran de la rumeur avec la mention « FAKE NEWS ». La même phrase attribuée à Booba issue d’une supposée interview était reprise sans contexte sur divers médias, sites et réseaux sociaux. Cependant, Booba a mis fin définitivement à cette rumeur.

Booba met en lumière les enjeux financiers des featurings

Booba, qui s’est engagé dans une bataille contre les influenceurs, ne semble plus enclin à dépenser des sommes considérables pour des collaborations musicales. Lors de la promotion de son album « Trône » en 2017, il avait déjà évoqué les cachets réclamés par les artistes internationaux pour collaborer avec lui. Selon ses propos, ces collaborations coûtent cher et ne garantissent pas toujours le meilleur de leur talent. Il avait également souligné que les artistes américains ne font pas souvent appel à des artistes français pour figurer dans leurs albums. Ainsi, le rappeur préfère désormais éviter de signer des chèques importants pour obtenir des featurings.

À lire aussi :  Nekfeu : « Les Étoiles Vagabondes » a franchi un cap spectaculaire !

Booba a récemment attiré l’attention en lançant un appel à Christine and the Queens sur les réseaux sociaux. Il avait également envisagé une collaboration avec Rihanna, mais a finalement abandonné en raison du montant demandé par la chanteuse. Cependant, il en va différemment avec Rema, car l’artiste est originaire du Nigeria. Booba veut valoriser la scène africaine, et certains de ses collègues, comme Jul et Ninho, ont connu du succès en participant à des projets internationaux.