Kaaris fait face à une plainte de son ex-compagne pour des versements irréguliers de pension alimentaire.

Kaaris confronté à une plainte pour abandon de famille

Kaaris et son ex-compagne sont à nouveau plongés dans un combat judiciaire. Le 13 juin, la femme de 40 ans a déposé plainte pour « abandon de famille » auprès de la procureure de la République de Beauvais (Oise). Séparés depuis août 2020, Linda P., la mère de leur fille de 6 ans, dénonce le versement « arbitraire et aléatoire » de la pension alimentaire due par le rappeur pour subvenir aux besoins de leur enfant.

L’avocat de Linda P., Me Adrien Gabeaud, réagit en dénonçant le comportement de Kaaris, qualifiant son attitude de mépris envers son enfant et son ex-compagne ainsi que les décisions de justice. Selon la plainte consultée, Kaaris aurait omis de verser 7 500 euros sur un montant total d’environ 20 000 euros, correspondant à sa contribution pour l’entretien et l’éducation de l’enfant au cours des neuf derniers mois. Pourtant, il est tenu de le faire en vertu d’une décision rendue par un juge des affaires familiales du tribunal de Beauvais le 8 novembre 2022, à laquelle il n’a pas fait appel.

Kaaris prêt à réagir à la plainte pour abandon de famille

Le rappeur, malgré l’obligation de verser 2 500 euros par mois, effectuerait des virements inférieurs à ce montant certains mois. L’avocat de la plaignante dénonce que Gnakouri Okou néglige ses obligations en ne payant que les sommes qui lui conviennent. Malgré les demandes officielles de régularisation, il estime que sa propre évaluation des besoins de l’enfant prévaut sur celle fixée par le juge des affaires familiales, ce qui révèle son manque de respect envers la justice civile, tout comme il l’a déjà démontré envers la justice pénale.

À lire aussi :  Booba démasque Gims en publiant une photo sans ses lunettes

Les avocats de Kaaris, Mes Yassine Maharsi et Yassine Yakouti, ont l’intention de déposer une plainte pour dénonciation calomnieuse suite à cette nouvelle plainte. Ils soulignent que cette séparation est tumultueuse, comme beaucoup de couples, et dénoncent une manipulation de la justice et des médias de la part de Linda P. Ils s’étonnent également de la coïncidence de cette plainte avec l’actualité de leur client, faisant référence à l’ouverture de la billetterie pour son concert prévu à l’Accor Arena le 29 février 2024.

Kaaris devant le tribunal pour violences conjugales

Linda P. avait déjà déposé plainte en juillet 2022 contre son ex-compagnon pour des actes de violence survenus le 19 janvier 2021. Selon ses déclarations, ce jour-là, elle aurait pénétré dans la résidence du rappeur à Sevran (Seine-Saint-Denis) et endommagé le rétroviseur d’une Fiat 500 appartenant à la nouvelle compagne de Kaaris. Dans sa plainte, elle affirme qu’il l’aurait alors poussée et forcée à se rendre dans le garage, où il lui aurait infligé des coups de pied, des coups de poing et une balayette.

Suite à l’agression, Linda P. aurait subi une déformation de la main et plusieurs contusions, dont une au pied droit, comme l’indique le certificat médical. Cette affaire sera portée devant le tribunal correctionnel d’Évry-Courcouronnes (Essonne) le 10 novembre 2023, où le rappeur sera jugé pour « violences sur conjoint » en récidive, avec une incapacité totale de travail dépassant huit jours.