Dans une interview récente, Gims a tenu des propos controversés sur l’histoire du monde, qui ont rapidement fait le tour des réseaux sociaux. Il a notamment déclaré que les Africains avaient peuplé l’Europe avant les autres peuples, et que les Égyptiens avaient déjà accès à l’électricité à l’époque de la construction des pyramides.

Gims affirme que les pyramides étaient des centrales électriques

Meugi continue de susciter la controverse avec ses déclarations sur l’histoire. Après les révélations sur Dawala, une autre déclaration de l’artiste dans une interview pour « Oui Hustle » a enflammé les réseaux sociaux.

Il prétend que les noirs étaient des chevaliers avant les blancs et que l’histoire officielle nous a caché ce fait. Il a également affirmé que les chevaliers noirs ont peuplé l’Europe avant d’être décimés par les blancs.

Gims a aussi cité le Wakanda, un pays fictif de l’univers Marvel, comme un exemple de ce que l’Afrique aurait pu être. Il a conclu en alléguant que l’empire de Koush avait de l’électricité à cette époque.

Meugiwara poursuit en assurant que les Égyptiens utilisaient les pyramides comme des antennes en mettant de l’or au sommet, car c’était le meilleur conducteur.

Selon lui, les Égyptiens avaient une connaissance scientifique incroyable qui dépasse l’entendement et les historiens en savent beaucoup plus qu’ils ne le laissent paraître. « Les gens avaient l’électricité à cette époque, mais maintenant, ils n’arrivent pas à comprendre cela », conclut-il.

À lire aussi :  Sexion D’Assaut : où est passé l’album "Le Retour Des Rois" ?

Gims enflamme Twitter avec ses déclarations complotistes sur l’histoire

Gims a émis des déclarations controversées sur l’histoire de l’humanité, affirmant que les noirs ont été les premiers chevaliers en Europe avant d’être décimés par les Blancs, et que les Égyptiens avaient l’électricité grâce aux pyramides qu’ils utilisaient comme des antennes.

Selon lui, les preuves de cette technologie sont cachées dans des catacombes. Il a également critiqué les versions enseignées de l’histoire, estimant qu’elles cherchent à occulter l’importance de l’Afrique dans le développement de l’humanité. Ces propos ont suscité des moqueries sur les réseaux sociaux.

Des commentaires sur Twitter réagissent aux propos de Meugiwarano lors d’une interview où il a évoqué des sujets controversés tels que l’histoire de l’Afrique et de l’Égypte ancienne, affirmant que les noirs étaient les premiers chevaliers en Europe avant d’être décimés par les Blancs et que les Égyptiens avaient l’électricité grâce aux pyramides.

Certains commentaires soulignent que Gims a une large audience de jeunes fans et que cela peut avoir un impact sur leur compréhension de l’histoire. D’autres commentaires se moquent des propos de Gims en les qualifiant de complotistes.

En conclusion, les propos tenus par Gims lors de son interview pour le média « Oui Hustle » ont suscité de vives réactions sur les réseaux sociaux, notamment en raison de leur caractère complotiste et de leur divergence avec les connaissances historiques établies.

À lire aussi :  Booba humilie Koba LaD en le ridiculisant dans une vidéo virale

Cette affaire montre l’importance de la vérification des faits et de la rigueur dans la diffusion de l’information, en particulier lorsque l’on a une audience importante.

Elle souligne également la nécessité d’une éducation au média et à la pensée critique, afin de mieux discerner les sources d’informations fiables et de lutter contre la désinformation.

En somme, cette affaire rappelle la responsabilité qui incombe à chacun d’entre nous de promouvoir une culture de l’information objective et rigoureuse.