Depuis son incarcération en juin dernier, Moha La Squale est confronté à des accusations extrêmement graves.

En effet, le rappeur est accusé par plusieurs jeunes femmes de violences et d’agressions sexuelles. Actuellement, il fait de nouveau l’objet d’une accusation de viol et vient d’être mis en examen.

Moha La Squale mis en examen pour viol

Il y a environ huit mois, Moha La Squale a été arrêté par la police pour avoir enfreint son contrôle judiciaire. Le jeune rappeur a sorti son dernier album, intitulé « L’Apache », en avril 2022, avant d’être interpellé par les forces de l’ordre le 11 juin alors qu’il descendait du Thalys. Il est pour le moment en détention provisoire en attendant son procès.

Le jeune homme de 28 ans a enfreint les obligations de son contrôle judiciaire l’impliquant dans une affaire d’agression sexuelle, violence et séquestration. Cette semaine, des sources suivant l’affaire de près ont confirmé que l’artiste avait été mis en examen pour une nouvelle accusation encore plus grave ; il aurait commis un viol. Une information confirmée par l’Agence France-Presse.

L’ex de Moha La Squale sort du silence

Maître Elise Arfi, l’avocate de Moha La Squale déclare que son client nie les accusations portées contre lui, « Les faits sont formellement contestés et ne sont d’ailleurs étayés par aucun élément matériel ».

Youssra, l’une des présumées victimes, a vécu avec l’artiste à Dubaï en 2021. Elle affirme avoir été frappée à plusieurs reprises par son ancien compagnon et avoir également subi des menaces avec un couteau. Elle a par ailleurs révélé avoir été violée à Cannes. La jeune femme a publié une photo d’elle avec le visage ensanglanté, assurant que c’était le résultat de coups infligés par le rappeur lors d’un séjour à Amsterdam.

À lire aussi :  SDM exclut Maes de son nouvel album, Booba le ridiculise

Maître Alix Dominicé, l’avocate de Youssra a allégué dans un article du Monde relatif à cette affaire : « Ma cliente est détruite par ces faits et attend du procès qu’enfin Moha La Squale puisse s’expliquer sur ce dont elle l’accuse afin de pouvoir se reconstruire ».

L’artiste est mis en examen depuis juin 2021 pour des faits de « violences par conjoint, agression sexuelle par conjoint, menaces de mort par conjoint et séquestrations » sur six jeunes femmes. Si les accusations de viol sont retenues contre Moha La Squale par la justice, il sera convoqué devant une cour d’assises et pourrait être condamné à une importante peine de prison.