Gims a su tirer profit de son mauvais buzz du moment en utilisant une stratégie de marketing astucieuse ou en saisissant une coïncidence opportune.

Gims transforme un bad buzz en succès

En capitalisant sur la couverture médiatique entourant ses propos sur les pyramides en tant que source d’énergie antique, il a réussi à promouvoir ses nouveaux morceaux.

Et il ne s’arrête pas là : en collaborant avec un rappeur égyptien, il continue de surprendre son public et de faire parler de lui.

Après avoir suscité une énorme polémique avec ses déclarations sur les pyramides égyptiennes comme source d’énergie antique, Meugui a été vivement critiqué par les médias et les réseaux sociaux.

Il est même devenu la risée du web, au point où même EDF a ironisé sur ses propos. Toutefois, Gims a répliqué avec une punchline fracassante et a sorti un nouveau single intitulé « Hernan Cortes », qui a connu un succès mitigé.

Le titre en question a accumulé plus de 600 000 écoutes en deux semaines sur YouTube et a été streamé plus de 95 000 fois sur Spotify, mais cela n’était qu’un avant-goût.

Gims, ancien leader de la Sexion D’Assaut, a récemment frappé fort avec une collaboration de choc aux côtés de Issam Alnajjar et Mohamed Ramadan.

Gims répond à ses détracteurs avec son dernier titre

Après avoir été la cible d’une campagne publicitaire d’EDF faisant référence à sa polémique sur les pyramides égyptiennes, le rappeur parisien a riposté en détruisant la société fournisseur d’énergie avec la punchline percutante « D’où vos factures pharaoniques ».

Il a également sorti un nouveau titre intitulé « TMO », accompagné d’un clip vidéo, pour tirer profit de son scandale. Dans ce morceau, Gims a collaboré avec le rappeur égyptien Mohamed Ramadan et le chanteur palestino-jordanien Issam Alnajjar.

À lire aussi :  « Shtar Academy » : l’émission rap en direct de la prison sur France TV

La vidéo a explosé le nombre de vues sur Youtube, confirmant ainsi la popularité grandissante de l’artiste.

Gims s’est réjoui d’avoir réussi à jouer avec les médias grâce à cette affaire, affichant fièrement le score du lancement de son clip avec plus de 2,6 millions de vues en seulement 20 heures.

L’artiste, célèbre interprète de « Bella », a ajouté en commentaire « Démarrage pharaonique ». Aujourd’hui, la vidéo a franchi le cap des 5 millions de visionnages, marquant une belle réussite après son précédent bad buzz.

En somme, grâce à une stratégie de marketing astucieuse et à des collaborations de choix, Gims a su se jouer des critiques et transformer un bad buzz en succès retentissant.

Son dernier titre en featuring avec des artistes de renom a été plébiscité par les fans de rap du monde entier, confirmant ainsi la popularité grandissante de l’artiste.

Malgré les polémiques et les critiques, Gims continue de surprendre son public et de s’imposer comme l’une des figures incontournables du rap français.

Gims Story