Mathias Pruski alias PLK vient d’être condamné à un an de prison pour avoir agressé un policier municipal après un concert cet été à la Grande-Motte.

PLK : Un peu de biff, un peu de buzz, un peu de haine

« Nous n’avons pas du tout cru à vos explications, que vous n’aviez pas vu qu’il s’agissait d’un policier. Il s’agit de 12 mois ferme en théorie, aménagés en détention à domicile. À vous de respecter le jugement pour éviter la prison » déclare le magistrat du tribunal correctionnel de Montpellier à l’artiste de 25 ans.

Le rappeur peut faire appel dans les 10 jours pour continuer à donner des concerts jusqu’à ce qu’un jugement définitif soit rendu. L’artiste et son avocat n’ont d’ailleurs pas fait de commentaires à la sortie de l’audience. Le tribunal a fini par être plus dur que le procureur, qui n’avait requis que six mois de prison, là encore sous la forme d’une assignation à résidence avec bracelet électronique.

PLK n’a pas le souvenir d’avoir porté un coup de poing

Mathias est originaire de la région parisienne et s’est fait remarquer sur la scène du Rap Français avec deux albums à succès « Polak » en 2018 et « Enna » en 2020. Polak a été placé en garde à vue le 19 juillet dernier, car il était impliqué dans une bagarre sur le parking d’une discothèque à la Grande-Motte.

À lire aussi :  Booba attaque Alpha 5.20 en citant les paroles d'Ali

Il est aujourd’hui reconnu coupable de violences volontaires sur dépositaire de l’autorité publique n’ayant pas entrainé une ITT supérieure à huit jours, pour avoir porté un coup de poing au visage d’un policier municipal. L’agent en question pesait 98 kg et mesurait 1,80 m, il est tombé au sol et a eu la mâchoire disloquée.

Polak s’est présenté au tribunal habillé d’un polo noir à manches longues et d’un pantalon beige, il a expliqué que lorsqu’il était dans la discothèque ce soir-là, il s’était d’abord inquiété parce qu’une fille se faisait frapper sur le parking. Il aurait couru en direction de plusieurs individus qui auraient continué à embêter tout le monde, il se serait alors retrouvé dans un environnement chaotique. Le rappeur a insisté sur le fait qu’il n’avait pas le souvenir d’avoir porté un coup de poing et s’est dit très déçu de lui-même.