Vegedream a été agressé à Villetaneuse en Seine–Saint-Denis vendredi soir. Il aurait affirmé avoir été piégé par une bande alors qu’il allait à la rencontre d’une prostituée.

L’agression de Vegedream en Seine–Saint-Denis

Vegedream est né à Orléans. Aujourd’hui, il vit en Seine–Saint-Denis. Le rappeur est très attaché à ses racines africaines dont il s’inspire pour créer sa musique.

En 2018, le rappeur avait illuminé le pays avec l’hymne de l’équipe de France de Football « Ramenez la coupe à la maison ». En effet, l’artiste a été agressé à Villetaneuse dans la nuit de vendredi à samedi dans des circonstances encore inconnues.

Vegedream a été gazé et dépouillé à Villetaneuse

Selon ses dires à la police, Vegedream s’était rendu dans un immeuble dans lequel il avait rendez-vous avec une prostituée un peu avant 1 h du matin. Lorsqu’il arriva au lieu de rendez-vous, il a été encerclé par deux hommes et une femme masquée qui l’ont battu et l’ont aspergé de gaz lacrymogène. Le trio s’est alors emparé de la veste du rappeur ainsi que des clés de son domicile et a pris la fuite en le laissant à terre.

Le rappeur a alerté la police, il a à peine eu le temps de raconter cette embuscade aux forces de l’ordre qu’il s’est senti très mal. Les pompiers ont été appelés en renfort et l’ont conduit rapidement à l’hôpital de la Fontaine à Saint-Denis pour examen. Les agents ont remarqué une forte odeur de gaz et les occupants d’un appartement confirment avoir accueilli la victime chez eux après l’avoir trouvé dans un piteux état.

À lire aussi :  Alicia Keys chante « Djadja » sur scène avec Aya Nakamura

La lumière sur cette affaire sera faite par les enquêteurs du commissariat en se basant sur les premières déclarations de la victime. Cette dernière sera probablement réentendue dans le cadre de cette affaire d’extorsion. L’artiste a sûrement été victime d’une bande se faisant passer pour des jeunes femmes et donnant des rendez-vous à des clients pour les brutaliser et les détrousser.