Lartiste compare DJ Snake à DJ Hamida

Lartiste a suscité une nouvelle polémique sur Twitter. Dans un premier temps, il a juste pointé les similitudes entre le dernier morceau de Dj Snake et ceux que propose Dj Hamida depuis déjà un certain temps…

Alors que Dj Snake a illuminé le Parc des Princes qui est le stade de son équipe de cœur (le PSG), le samedi 11 juin, Lartiste a choisi ce moment pour mettre son grain de sel sur Twitter, et cela n’est pas passé inaperçu. L’auteur des tubes « Chocolat », « Mafiosa » ou « Clandestina » vient de sortir un nouveau single intitulé « Une Deux », et il a choisi le jour où William Grigahcine s’est produit à Paris pour faire une déclaration qui fera inévitablement parler d’elle : « On dirait les intros de Dj Hamida ! », a commenté Lartiste sur un tweet de Snake faisant la promotion de son nouveau single « Disco Maghreb ».

Ainsi, ce dernier fait référence aux prods de Hamida qui comme lui est d’origine marocaine. Dj Hamida produit souvent des projets qui sont généralement sous forme de compilations « A la bien Mix Party », où se mêlent musiques urbaines et musiques berbères. William, lui-même d’origine algérienne, a choisi pour la première fois de mettre en avant la musique et la culture maghrébine avec son nouveau tube  (et son visuel confié au réalisateur d’Iconoclast Elias Belkeddar) : « Disco Maghreb ».

L’influence de la culture maghrébine sur DJ Snake et DJ Hamida

Forcément, pointant du doigt le nouveau son de Snake, les choses ne s’arrêtent pas là et les réactions sur le web, parfois un peu dures, se sont multipliées. Certains accusent Snake de ne jamais vraiment revendiquer la musique maghrébine et ses origines, préférant l’ambiance électronique, tandis que d’autres y voient des propos injustes de Lartiste proche de Hamida et que ça serait juste une manière de se faire remarquer pour faire la promotion de sa propre musique. Pour rappel, Dj Snake est une star internationale, alors que la musique de Dj Hamida résonne fortement dans les pays du Maghreb. Il était d’ailleurs l’auteur d’un gros tube en 2016 en collaboration avec Lartiste mais aussi Rim-K et Kayna Samet « Déconnectés ».

La rédac de Rap Alpha pense que ce débat n’a pas lieu d’être. Le nord-africain étant à l’origine berbère, il est tout à fait normal qu’il y ait des similitudes entre les us et coutumes des pays du Maghreb. De ce fait, on ne peut parler d’appropriation culturelle à propos d’un patrimoine qui appartient à tous les amazighs. La musique du Maghreb inspire plusieurs musiciens originaires de ces pays et bien d’autres. Des artistes comme Idir ou Rim-K ont d’ailleurs travaillé sur des projets prônant un Maghreb Unifié et non divisible, car « celui qui ne sait pas d’où il vient ne peut savoir où il va. ».

À lire aussi :  Mélenchon invite Booba et ses pirates à sa prochaine marche