Médine annonce enfin son retour dans l’horizon du Rap Français en sortant le premier clip issu de son huitième album, Médine France.

C’est par le biais d’une publication sur les réseaux sociaux que Médine annonce la sortie de son huitième ouvrage, Médine France, le 13 mai. Suite à l’annonce, il a décidé de diffuser le premier clip du projet, portant le nom de l’album.

L’annonce, suivie de la publication, a été bien accueillie par les fans de Médine, qui commençaient à perdre espoir en son retour. Le clip de Médine France a pris un bon départ et depuis sa sortie, il s’est hissé en tendance YouTube et comptabilise à ce jour près d’un million de vues.

Juste Médine !

Pour ce retour, Médine a choisi de revenir avec un projet solo, sans featuring. Un peu comme Ninho sur JEFE. Si le Rap Français est à la mode depuis des années, et que les collaborations sont de plus en plus monnaie courante dans le Game, Ninho et maintenant Médine sont la preuve qu’on assiste à une nouvelle tendance. Constitué de 14 nouveaux morceaux, ce 8e album s’annonce très important dans la discographie de Médine et on a hâte de le découvrir.

Un grand Médine toujours aussi engagé

Pour ce nouveau titre, le rappeur havrais a utilisé un jeu de mot basé sur son pseudo et la mention « Made in », le clip a été réalisé par Alex Belogy. Il aborde la géopolitique et le journalisme politique français avec sa verve aiguisée et son verbe épicé, en commençant par dénoncer la grande précarité que vivent actuellement les étudiants en France.

À lire aussi :  Demi Portion se classe parmi les meilleures ventes rap d’Apple Music

Puis, toujours attaché à ses origines, il traite de la situation en Algérie, de diverses crises africaines et, plus récemment, du conflit russo-ukrainien.

Activiste politique de longue date, Médine a taclé les élections américaines, la montée de l’extrême droite en France, avec son analyse percutante, sans langue de bois, ni faux-fuyants.

Pourtant, cet engagement politique du rappeur havrais n’est pas sans répercussion sur sa vie personnelle et lui a tout de même valu diverses attaques et violences. D’ailleurs, il a été pris pour cible chez lui peu de temps après la diffusion de son nouveau clip.

Même si sa boîte aux lettres a brûlé lors de ces attaques, Médine n’avait aucune intention de reculer ou d’affaiblir son engagement à lutter contre les inégalités et l’oppression.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Médine (@medine_officiel)